Quand on doute de soi, qu’on se sent frustré, étouffé, prisonnier d’une situation, incapable de voir de nouveaux horizons, coupé de notre joie à rêver, on cherche partout (sur le web, dans les librairies, dans les relations …), une personne qui saura nous dire clairement ce qu’on doit faire, comment on doit le faire et pourquoi on doit le faire, pour changer ça.

Souvent, on cherche des programmes à suivre scrupuleusement afin qu’en fin de programme, on est la vie passionnante dont on rêve.

On fait tout ça pour sortir de l’ennui et de la déroute. On fait tout ça pour se sentir vivant enfin !

On fait tout ça pour ne pas avoir à grandir et à s’accomplir vraiment.

Tout d’abord, il faut que tu saches une chose importante, tu ne trouveras pas ici de solutions toutes faites ni même de conseils à appliquer bêtement. Je questionne et invite à partager une vision nouvelle. 

Accepter de grandir

Je suis intimement convaincue que l’un de nos plus ardents désirs,  l’un de nos élans les plus primaires, avec les besoins de se nourrir et d’être aimé, est celui de grandir. En nous vit une volonté inexorable de grandir, de croître encore et toujours. Notre besoin d’accomplissement est mû par ce seul désir de grandir.

Comment ta vie est source de croissance

J’ai conscience que le quotidien nous entraîne souvent dans une routine ennuyeuse dans laquelle on se sent prisonnier, frustré et démotivé. 

Que se passerait-il si tu changeais ton regard sur votre quotidien ? Que se passerait-il si tu lui apportais tout ton cœur, toute ton essence ? Que se passerait-il si tu donnais vraiment, pleinement et inconditionnellement tout ce qui te constitue à cet instant ?

Tu sens que le problème n’est pas ce qui te manque, ni ce que tu croies, ni même ce qui te bloque dans cette situation.

Le problème dans ce quotidien barbant est que tu ne te sens pas grandir. Et pourtant, tu sens au fond de toi que tu es fait pour plus grand ; que tu es beaucoup, beaucoup plus grand.

Élargis ton vision pour accéder à ta grandeur

Ce qui te bloque, c’est ton manque de curiosité. Je sais que ce que je vous dit là est un peu brutal, et très certainement dérangeant.

Quand on est visionnaire, on se voit souvent comme étant curieux. Et c’est vrai … jusqu’à un certain point. Car, j’ai remarqué que, suivant les circonstances, on veut ne pas creuser plus loin un sujet ou l’aborder en débutant avec un angle différent car on croit en avoir fait le tour. Sauf que ça, c’est un mécanisme de l’ego pour entretenir l’inertie et maintenir le statu quo. Et ça, même avec un fonctionnement visionnaire, tu n’y échappes pas. Nous avons tous un ego ! ^^

Or, si tu es là à me lire, c’est que tu veux développer ton potentiel. Tu ressens que tu es fait pour plus grand.

S’ouvrir à plus de curiosité

Observe comment les enfants grandissent. Ils sont l’incarnation joyeuse de ce que grandir représente. Un enfant grandit lorsque dans ses yeux luit la flamme de la curiosité. Cet élan incroyable qui le pousse à ramper, à faire ses premiers pas, à ouvrir un livre, à comprendre les mathématiques, à embrasser quelqu’un ou quelqu’une, à danser, à poser tout un tas de questions… Tout ça, c’est l’expression d’une curiosité infaillible de découvrir, d’apprendre, de comprendre, d’aimer, d’accomplir… Cela le pousse à grandir.

Comment la curiosité t’aide à grandir

La curiosité, c’est l’enthousiasme qui épouse l’action. Et c’est là que tu vas pouvoir amplifier la vision que tu as de toi-même et de ta vie. En faisant preuve de curiosité, tu vas apprendre de nouvelles choses, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouveaux endroits, expérimenter de nouvelles activités… Et tout ça va te permettre de développer ton pouvoir personnel.

La curiosité de réaliser ses rêves

Grandir demande de faire preuve de curiosité. En devenant adulte, il est facile de se reposer sur ses acquis et ses habitudes. Et comme nous nous reposons sur nos acquis et que nous répétons les mêmes choses, on crée cette réalité qui nous dérangent et nous insatisfait. Résultat : on se plaint de subir une vie insatisfaisante, en espérant qu’un beau jour tout changera par un coup du sort. Cette paresse nous coupe de notre vraie nature. Nous sommes fait pour grandir vers notre plus haut potentiel.

Si c’est ce que tu vis, sache que tu peux te plaindre, geindre, être en colère ou même rester prostré dans ta peur. Tu peux aussi être suffisamment curieux pour découvrir comment (à toi de compléter la phrase en mentionnant ton rêve le plus ardent) : ……………………………………………..

Tu seras surpris de découvrir que la réponse vient d’elle-même, quand on se prête au jeu en se montrant un peu plus curieux que d’habitude 😉
Et demande-toi toujours : quel est le potentiel à explorer aujourd’hui ?

Laisser un commentaire